mercredi, 01 avril 2020 00:00

Un virus et des intox

 

Un virus et des intox

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, rumeurs et intox ont foisonné sur les réseaux sociaux. Les remèdes miracles, les fausses informations, l’origine du virus alimentent les craintes du monde entier. Dans ce contexte d’incertitudes et d’ « infodémie » (pour reprendre le terme de l’OMS), nous faisons le point.

 

Le coronavirus est juste une grosse grippe

FAUX

C’était la thèse de beaucoup de médecins médiatiques. Pourtant, le coronavirus tue 20 fois plus que le virus de la grippe, il est aussi plus contagieux. Bref, le coronavirus n’est pas une petite grippette qu’on peut négliger.

 

Le virus se propage dans l’air

FAUX

Le Covid-19 est un virus de contact, qui se propage principalement par la toux, les éternuements, les postillons et le contact avec une personne malade. Ce n’est donc pas l’air qui le fait circuler, mais bien les humains. Il est donc  nécessaire d’adopter les gestes barrières : se placer à au moins 1 mètre d’autres personnes, utiliser des mouchoirs à usage unique, tousser ou éternuer dans son coude, se laver fréquemment et méthodiquement les mains à l’eau et au savon ou avec un produit hydro-alcoolique.

 

Le virus a été libéré volontairement d’un laboratoire américain ou chinois

FAUX

C’est un grand classique des thèses complotistes : un virus est créé par un laboratoire et libéré pour pouvoir vendre ensuite le vaccin. Le Covid-19 n’est pas une arme biologique créée et propagée par l’homme, quoi qu’on lise sur les réseaux sociaux.

 

Le virus est transmis par les piqûres de moustique et par les animaux domestiques

FAUX

Le Covid-19 est un virus respiratoire qui se propage par le contact avec des personnes atteintes et non par le sang. Les moustiques ne sont donc pas responsables de la propagation du virus, tout comme les animaux domestiques. En l’état actuel de nos connaissances, les chiens et les chats n’ont rien à voir avec ce virus. Pour la SPA, « il est dénué de bon sens et d’humanité d’abandonner son animal pour des fausses rumeurs ».

 

L’ail et l’huile de sésame protègent du coronavirus

FAUX

Seuls le confinement et l’adoption de gestes barrière protègent du Covid-19. L’ail et l’huile de sésame sont certes bons pour la santé, mais ils n’ont pas le pouvoir de tuer ce virus.

 

Boire des boissons chaudes neutralise le coronavirus

FAUX

Cela ne sert à rien, à part vous hydrater (ce qui est déjà pas mal). Rien ne permet d’affirmer que le virus ne résiste pas à la chaleur. Rappelons qu’à ce jour, il n’y a aucun traitement contre le coronavirus.

 

Se laver avec de l’alcool ou de la Javel tue le coronavirus

FAUX

Non seulement ça ne tue pas le virus, mais c’est aussi dangereux pour votre peau et vos muqueuses. Pas la peine donc de se désinfecter de pied en cap.

 

Malgré le confinement, il n’y a aucun danger à sortir

FAUX

Personne n’est immunisé contre le Covid-19. Le confinement strict reste la seule manière de retarder le pic épidémique, ralentir la progression du virus et ainsi ne pas surcharger les services hospitaliers pour une meilleure prise en charge des malades. Rester confiné permet à la fois de se protéger et de protéger les autres de cette maladie.

 

 

Par contre, ce qui est vrai, c’est que tout le monde peut être atteint par le coronavirus.

Les formes sévères surviennent en majorité chez les personnes âgées et fragiles, mais n’épargnent pour autant pas les jeunes et sans comorbidité. Il est faux de dire que seules les personnes présentant des symptômes sont contagieuses.

En effet, beaucoup seront infectés et n’en auront aucun symptôme. Pour autant, ils pourront transmettre le virus à des personnes fragiles. Il est donc primordial de respecter les consignes de confinement pour ralentir l’épidémie.

 

 

Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l'opération essentielle de ce site ont déjà été fixés. More details…